Eclats de vies Action culturelle

2020 > 2021

Eclats de vies, Théâtre / vidéo

Portraits de femmes

Sur scène, des jeunes femmes de 18 à 25 ans se racontent. Certaines d’entre elles deviennent d’étranges conférencières qui retracent le parcours de femmes emblématiques ayant pris leur destin en main. Cette étonnante conférence est ponctuée de portraits vidéos illustrés par des images symboliques, abstraites, imaginées par chacune. Une autre manière, détournée, de se dévoiler avec humour, retenue et poésie. Le projet de création monté en 2020 autour d’une pièce intitulée « Eclats de vies » a permis à ce groupe de commencer à se dévoiler dans leur intimité : Parler d’elles en évoquant des sujets et des souvenirs très personnels, parfois traumatisants et souvent dans leur rapport à l’homme.

 

Culottées ?

Dans la continuité de ses créations et des actions culturelles qu’elle propose, Fatou Ba répond à la demande de la Jeep et propose avec Vincent Via Vidéaste une forme singulière associant théâtre et vidéo.
A partir des «  Culottées » série de bande dessinée de Pénélope Baguieu, les artistes proposent aux jeunes femmes de découvrir l’histoire de Femmes ayant pris leur destin en main.
C’est à partir de là que le projet se construit en découvrant ces femmes, les jeunes femmes se racontent , livrent leurs histoires et leurs espoirs …
Vincent Viac, leur propose de travailler sur le symbole et de se saisir de la caméra pour raconter un souvenir intime .
Avec Fatou Ba, elles découvrent, le plateau, la posture, la voix, le corps et l’espace.
le verbe et sa valeur … la création d’un personnage.

Des ateliers : Théatre et vidéo et un séjour …

 

2021
Grâce aux liens de confiance qui se sont tissés au sein du groupe, elles ont livré des questionnements, des doutes, qu’elles n’avaient pour certaines jamais évoqués. Le travail autour du symbolique, de l’intime nous incite fortement à poursuivre ce travail mais à l’axer autour de la femme et de sa féminité. Comment se perçoivent-elles ? Comment les autres les perçoivent ?

 

Pour 2021, le projet a pour vocation de poursuivre avec ce groupe jusqu’à la représentation de la pièce « Eclats de vies », premièrement dans le cadre des journées internationales des droits de la femme, le 8 mars sur une scène strasbourgeoise et ensuite lors du festival « C’est pas du luxe », à Avignon, reporté certainement en septembre 2021.

D’autre part, le groupe de jeunes filles a commencé à s’initier aux rudiments du théâtre et de la vidéo, le projet leur permettra cette année d’asseoir des acquis et des compétences mais surtout d’en développer de nouvelles.

 

Un premier axe de travail pourrait être mené autour du « bien parler et du bien écrire ». Ce projet pourrait permettre à d’autres jeunes filles, issues des quartiers de la Meinau et d’Hautepierre de l’intégrer. L’idée serait de sortir du travail autour de l’intime pour entrer dans la fiction, autour des héros et des héroïnes.
Un séjour de cohésion pendant trois jours dans les Vosges, courant mai, permettrait de faire ce travail d’écriture de la fiction. Ce projet pourrait se greffer à un projet qui se déroulerait fin décembre sur une scène strasbourgeoise.

D’autre part, l’idée serait d’articuler l’approche autour du costume, et du maquillage professionnel, un travail sur soi, sur leur l’image, de leur féminité, mais aussi du personnage à incarner.

 

Des sorties culturelles viendront s’articuler à toute cette approche artistique, comme l’Opéra de Strasbourg, en assistant à une pièce mais aussi en visitant les lieux.

Spectacle Eclats de Vies par la Compagnie 1221 à Strasbourg

Septembre 2020

Nous étions Connectés faute de pouvoir nous y produire

C est pas du luxe – 2020 !
Le festival
Fondation Abbé Pierre 

Partenaires

Association J.E.E.P.
82 Bd la Fontaine – 67200 Strasbourg (équipe de Hautepierre)
21 Bd de Nancy – 67000 Strasbourg (siège)
Projet soutenu par Gabin BOISTON (Educateur JEEP Hautepierre) et Marie FOURNET (Educatrice JEEP Meinau)