Du nous au jeu

Avril > Juillet 2018

Du nous au jeu

Les artistes de la Compagnie 12:21 poursuivent leur résidence de création avec les jeunes du Foyer Oberholz. Pour cette nouvelle création, c’est vers l’individu que le travail se tourne, le singulier, le portrait et l’autoportrait.

Les participants

Domi 2 – Foyer Oberholz : 15 jeunes mineurs non accompagnés, entre 15 et 18 ans.

 

Les ateliers d’éveils culturels

Théâtre et vidéo
Il s’agissait de faire des allers-retours entre le plateau et l’écriture, entre les personnages de fiction et les comédiens qui les interprètent.
Des portraits vidéos des jeunes participants ont été réalisés et seront projetés dans le spectacle qui sera créé.

Portraits vidéos : un souvenir de l’enfance (vers 10 ans) et présentation du personnage comme il l’imagine vingt ans plus tard .
Sur scène : présentation de leur personnage, ici et maintenant.

 

Musique
Le spectacle sera accompagné d’une bande-sonore créée elle-aussi par les jeunes d’Oberholz. Un stage de trois jours a été proposé par un musicien durant lequel ils ont travaillé à partir d’une matière sonore apportée par les jeunes. Un matériau constitué à la fois de musique et de sons qu’ils aiment et dans lesquels ils se retrouvent. Des objets qui les racontent.

 

Création d’illustrations pour la scénographie
A partir des portraits des participants, des illustrations grands formats ont été réalisées et seront intégrées à la scénographie du spectacle.
Des costumes dessinés compléteront la scénographie et l’univers graphique du projet.

Le parcours culturel

Le projet porté par la compagnie favorise l’accès aux équipements culturels des quartiers et de la métropole. Une sélection de spectacles a été faite par la compagnie et les jeunes ont pu découvrir les institutions suivantes : le Maillon, le TAPS Scala, le musée Alsacien, le musée Historique et la médiathèque Olympe de Gouges.

 

La création d’un spectacle

Résumé de la pièce : 10 jeunes se retrouvent deux fois pas an dans l’appartement de deux d’entre eux qui sont en collocation. Ils se sont rencontrés dans un foyer. Ce soir-là, un des jeunes vient faire une annonce : il va se marier et avec sa future épouse, ils attendent un enfant. L’arrivée d’un enfant, bouscule une vie, fait surgir des souvenirs d’enfance et des images d’un avenir possible. Sur scène deux esthétiques bien distinctes, deux histoires en parallèle : celles des personnages issus de la pièce et celle des personnes qui les interprètent.

 

Cette première résidence à permis de démarrer l’écriture, d’en définir les enjeux et la mise en scène. La création mélangera théâtre et vidéo : le théâtre, l’art de l’ici et maintenant pour porter la fiction, la vidéo, du différé, du pérenne, des portraits où les comédiens se racontent. Les vidéos ont été tournées et seront donc intégrées à la mise en scène. Les représentations de cette pièce sont prévues à la suite d’une deuxième résidence qui aura lieu en 2019.

Les étapes du projet artisitique

Ateliers théâtre et écriture

Improvisation et sélection avec les jeunes des sujets qui seront abordés.
Notre point de départ est le dernier texte de Thierno Diallo « Moi, migrant clandestin de 15 ans » aux Editions La Nuée Bleue, 2015, qui commence par une pièce de théâtre, qui raconte le parcours de jeunes mineurs non accompagnés.

Séjour au théâtre de Bussang du 23 au 28 juillet 2018

Video, dessin et répétions théâtre.
Pour clore le séjour, les jeunes ont assisté à une représentation du spectacle « Littoral » de Wajdi Mouawad.

Atelier illustration

La première étape de cette création a permis de démarrer l’écriture d’une pièce de théâtre, de tourner les vidéos qui seront intégrées au spectacle et de créer les illustrations grands formats qui seront intégrées à la scénographie. Pour 2019 la compagnie 12:21 envisage des temps de répétitions avec les jeunes du foyer afin de mettre en scène ces différents éléments collectés et de créer le spectacle.